Le Procès de Jeanne d’Arc  ; Texte établi par Robert BRASILLACH ;

Le plus émouvant et le plus pur chef-d'œuvre de la langue française n'a pas été écrit par un homme de lettres. Il est né de la collaboration abominable et douloureuse d'une jeune fille de dix-neuf ans, visitée par les anges, et de quelques prêtres mués, pour l'occasion, en tortionnaires. Des notaires peureux ont écrit sous la dictée, et c'est ainsi qu'a pu nous parvenir ce prodigieux dialogue entre la sainteté, la cruauté et la lâcheté, qui réalise et incarne enfin, en les laissant loin derrière lui, tous les dialogues imaginaires qu'avait produits le génie allégorique du moyen âge.

R.B

    

282 pages sur papier chamois  ; un portrait de l’auteur  ; accompagné du poème Enfances de Jeanne de Robert Brasillach

24 euros + 12 euros de port.